S-P3.png

Yvonne Iglesias

Psychologue

Psychothérapeute FSP | EMDR | TCC

Sexologue ASPSC

Membre FSP

Membre de l'AGPSY

Membre associé de l'ISI

Membre du réseau DELTA

Membre ordinaire de l'ASPCo

Membre de la cellule Psyau de la police

Membre ordinaire et membre du comité de l'ASPSC

Yvonne2.jpg

Psychologue Psychothérapeute & Sexologue

Spécialiste en troubles sexuels, traumas et douleurs pelviques

Vice-présidente de l'Association des Psychologues Sexologues Cliniciens

En cabinet privé depuis 2006

Psychologue spécialiste en psychothérapie FSP-EMDR

Sexologue ASPSC - Sexocorporel 

Psychothérapeute TCC 

Psychothérapeute en thérapie de couple approche EFT

Licenciée et Diplômée en Psychologie Clinique à l'UNIGE.

Formée à la Sexologie Clinique à l'UNIGE et en Sexocorporel.

Formée à la Psychothérapie Cognitivo-Comportementale (TCC).

Formée à la Consultation de Gynécologie Psychosomatique et de Sexologie des Hôpitaux Universitaires de Genève HUG.

STIMULATION VISUELLE

AUDITIVE

ET VIBREUR

IMG_7807.jpg

Il existe en psychologie, différents types de troubles et traitements .
Je vous invite à cliquer sur l'un des boutons ci-dessous pour en savoir plus.

Témoignages 

Nous savons ce que nous sommes, mais nous ne savons pas ce que nous pouvons être.

William Shakespeare

"La douleur n'est subjective que pour celui qui ne la souffre pas".

J'ai développé des douleurs pelviennes chroniques du jour au lendemain.

Au début, j'ai pensé qu'il s'agissait d'une infection urinaire grave, car la symptomatologie était ce à quoi elle ressemblait le plus.

Après des mois de visites chez différents médecins et spécialistes, après avoir reçu divers diagnostics et traitements, les symptômes ont persisté et se sont même aggravés...

Yvonne IGLESIAS est une psychologue-sexologue passionnée et engagée avec qui je travaille depuis plusieurs années. Les patientes apprécient son authenticité et sa structure. L’intégration de plusieurs techniques comme le Sexocoporel, l’EMDR, la méditation et la thérapie cognitivo-comportementale ainsi que la thérapie de couple lui permet d’avoir une vision large de chaque problématique abordée par les patientes et de proposer un traitement...

 Il y a 12 ans, j'ai quitté mon pays, ma famille et mes amis et je suis venu vivre à Genève.Il a été très difficile de vivre cette transition non seulement sur le plan émotionnel mais aussi sur le plan professionnel. Reconstruire une vie complète est un défi à ne pas négliger.C'est dans cette "lutte pour l'intégration professionnelle" que j'ai rencontré Yvonne.

J'avais besoin d'un soutien psychologique pour atteindre les objectifs que je m'étais...

Media

Publications

20210615 Flyer Webinar YI LA with zoom l

Dyspareunie chez la femme 
Une approche multidisciplinaire

En cours de construction...

Captura de Pantalla 2021-07-04 a la(s) 18.15.41.png

Psychologue sexologue

Le psychologue-sexologue  est un spécialiste des troubles de la sexualité. Il peut aider à résoudre les problèmes sexuels de tous ceux qui ne vivent pas une sexualisté épanouissante. 

Le psychologue-sexologue répond également aux questions générales sur la sexualité (conseils, éducation sexuelle, réponses aux angoisses, problèmes organiques, orientation sexuelle ou problèmes de genre).

Genève 2010.

Publications

BIBLIOGRAPHIE

PRESSE  |  MAGAZINE

ARTICLES

IGLESIAS, Y. (2006). De l'orgasme à la masturbation féminine : attitudes et connaissances.
Bibliothèque de la Faculté de Médecine & Fond Chalumeaux.


IGLESIAS, Y. (2004). La représentation de l'orgasme chez les femmes enceintes : modèle bidimensionnel.
Bibliothèque de la Faculté de Psychologie

Fémina : IGLESIAS Y.   

Article paru le 27 septembre 2009.

Fémina : IGLESIAS Y.

Article paru le 10 février 2008.

Profil: IGLESIAS Y.

Article paru dans l'édition 83, décembre - janvier 2007

Alzate, H., & Londoño, M. L. (1984).

Vaginal erotic sensitivity. Journal of Sex and Marital   Therapy, 10, 49-56.

 

Chatton, D., & De Sutter, 2004.

Sexologie clinique, quelles perspectives en médecine pour cette discipline à part entière? Médecine & Hygiène, 62, 574-578.​